Réducteur de lien pour faciliter la diffusion sur vos réseaux sociaux

Pour une belle publicité agréable à l'oeil, il vaut mieux éviter les liens trop longs. Genre, prenons, la mienne, il n'y a que le bien qu'on se fait. Pour découvrir notre quatres mains de Miroir et d'Amour avec Julie-Anne B, suivez le lien :   Ce sera plus joli, comme ceci : https://urlz.fr/b38S Un outil... Lire la Suite →

Les répétitions dans un texte

Non ! Non ! Non ! Non, c'est non, compris ? Antitode est certes un outil merveilleux pour traquer les répétitions, mais toujours à utiliser avec précaution. Il conditionne notre cerveau à chasser toutes les répétitions, oui, mais la fluidité d'un texte demande parfois de les garder. Avec l'exemple ci-dessus, votre antidote clignote "S.O.S. répétitions",... Lire la Suite →

Tout autre ou toute autre ?

«C'est une tout(e) autre histoire» : ne faites plus la faute ! Par   Le figaro.fr Publié le 14/05/2017 à 06:00 ORTHOGRAPHE - «C'est une tout autre histoire» ou «c'est une toute autre histoire» ? Les expressions, indistinctes à l'oral, sont pourtant bien différentes à l'écrit. Quand faut-il accorder l'adjectif ? Le Figaro revient sur le bon usage des deux... Lire la Suite →

Fut ou fût ? Eut ou eût ?

      « Fut » :    Le verbe/l’auxiliaire « être » s’écrit « fut » au passé simple et au passé antérieur : Exemples : o   Il fut malade. (Passé simple) o   Il fut capturé par les indigènes. (Passé antérieur)    Le verbe/l’auxiliaire « être » s’écrit « fût » au subjonctif imparfait et au... Lire la Suite →

En suspend ou en suspens ?

Une question en suspend ou en suspens ? Le piège vient du fait que beaucoup de gens pensent au verbe suspendre (une question "suspendue") alors qu’il s’agit en fait d’une question "incertaine", donc on écrit en suspens (avec un S à la fin). L’étymologie du mot suspens le confirme, puisqu’il vient du latin suspensus = incertain. En effet, le... Lire la Suite →

L’emploi de « sans ».

  L’emploi de « sans ». →La préposition sans introduit souvent un nom employé sans article. Il est alors difficile de savoir s'il faut mettre le nom au singulier ou au pluriel. C'est le sens, la logique qui détermine le nombre et non pas une règle précise. Remplacer sans par avec permet de faire apparaître... Lire la Suite →

C’en, s’en ou sans ?

  → C’en est constitué du pronom démonstratif ce élidé, c’est-à-dire privé de sa voyelle finale, et du pronom adverbial en. C’en peut être remplacé par cela en. Exemples : - Tu penses que c’est de la chantilly ? Je ne sais pas si c’en est. = … si cela en est. - C’en est... Lire la Suite →

Davantage ou d’avantage ?

  → Davantage est un adverbe de qualité, synonyme de plus. Il modifie généralement un verbe. Exemples : - Ils veulent voyager davantage = voyager plus. - J’aimerais avoir davantage de temps = plus de temps. On n’emploie pas davantage ni devant un adjectif ni devant un adverbe. On ne dit pas : « Elle... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑