Chronique De Miroir et d’Amour par Hélène et les bouquins

[SERVICE PRESSE].


👑 De miroir et d’amour de Jc Staignier et Julie-anne Bastard.


Je remercie les auteures pour ce service presse royal.


Mon résumé :.

2010. Emma est professeur de mathématiques. La voici contrainte de participer à une sortie scolaire au château de Versailles avec ses élèves et sa collègue et amie, Rose. Intriguée par un miroir qui trône dans la salle des glaces, la jeune femme ne peut s’empêcher de le toucher. Inconsciente, elle se réveille… en 1680.


Emma est une jeune prof de maths. Célibataire, elle partage son temps entre ses élèves, son chat Barnabé et son amie Rose. Célibataire, elle se laisse vivre tranquillement. Lorsque son amie et collègue lui force la main pour l’accompagner en sortie scolaire, Emma prend son mal en patience. Gérer des ados en classe ou en sortie scolaire ne requiert pas le même calme et la jeune femme perd rapidement patience. A l’heure du pique-nique, certains manquent à l’appel. Emma part à leur recherche et se retrouve dans la galerie des Glaces, attirée par une douce musique. En touchant l’un des miroirs, la voici happée par une force invisible et projetée en 1680. Elle y fera la connaissance de Blanche, jeune noble exubérante et de Tristan, son frère chimiste (et un peu sexy quand même).


Mon ressenti final :.

Pour avoir déjà lu le tome 1 des Damoiselles de Castel Dark, je connaissais la plume habile et travaillée de JC Staignier. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert ce roman.

De prime abord, j’ai adoré l’idée de mélanger deux mondes diamétralement opposés. Une jeune femme du 21eme siècle, debarquant au 17ème, voila qui est astucieux. D’un point de vue personnel, j’adore tout ce qui attrait à cette période et ce fut donc une lecture très plaisante.

Emma débarque dans un siècle qui est aux prémisses de certaines découvertes (architecture, physique, mathématiques…) avec ses propres connaissances très développées. Tristan est très ‘’cul-serré’’ de par son titre de noblesse et surtout, le langage du moment. Le mélange de leurs réflexions, couplé à l’incompréhension qui en découle, m’a souvent fait sourire.

Blanche est une bouffée d’air frais au milieu de manigances, de perversité et d’intrigues. Toutes les femmes veulent s’accorder les faveurs du Roi ou des nobles, et Emma retient toutes les attentions sans le vouloir. Cela engendrera des bassesses et des actions déloyales qui mettront à mal le couple qu’elle forme avec Tristan.

Les deux auteures se sont bien trouvées. L’ensemble est rythmé, plaisant et drôle, travaillé et enrichissant en terme de connaissances.

La fin est à l’image de celle que je me faisait (du moins, en partie) et j’avoue que je ne serais pas contre un deuxième tome pour savoir où en sont nos protagonistes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :