La Femme Parfaite de Blake Pierce – Avis lecture

Dans LA FEMME PARFAITE (Un thriller psychologique avec Jessie Hunt, Tome n 1), Jessie Hunt, profileuse criminelle de formation, est sûre qu’elle s’est finalement débarrassée des ténèbres de son enfance. Avec son mari, Kyle, elle vient de déménager d’un appartement trop petit du centre de Los Angeles pour emménager dans un manoir de Westport Beach. Grâce à la promotion de Kyle, ils roulent sur l’or. De plus, Jessie est sur le point d’avoir sa maîtrise en psychologie judiciaire, ce qui lui permettra enfin de réaliser son rêve de devenir profileuse criminelle.

Cependant, peu après leur arrivée, Jessie commence à remarquer une série d’événements étranges. Les voisins et leurs filles au pair ont tous l’air de cacher des secrets. Le mystérieux yacht club dont Kyle veut désespérément devenir membre déborde d’épouses qui trompent leur mari et de règles préoccupantes qui lui sont propres. De plus, le tueur en série notoire qui est détenu à l’hôpital psychiatrique où Jessie termine son diplôme semble connaître la vie de Jessie plus en détail qu’il ne le devrait pour la sécurité de cette dernière.

Alors que son monde commence à révéler sa face sombre, Jessie se met à remettre en question tout ce qui l’entoure, dont sa propre raison. A-t-elle vraiment mis à jour une conspiration troublante qui se trame dans une ville ensoleillée et riche du littoral californien ? Est-ce que l’assassin de masse qu’elle étudie connaît vraiment, d’une façon ou d’une autre, l’origine de ses cauchemars intimes ?

Ou son passé tourmenté serait-il finalement revenu s’emparer d’elle ?

Roman à suspense psychologique au rythme haletant, aux personnages inoubliables et au suspense palpitant, LA FEMME PARFAITE est le premier tome d’une nouvelle série captivante dont vous tournerez les pages jusque tard dans la nuit.

3167818448_1_6_w6qyzkes

Mon avis :

Un roman né de la vague : Le Silence des agneaux. La scène décrite par l’auteur au moment où son héroïne rencontre le tueur en série ressemble tellement à celle où Clarice Starling rencontre Hannibal Lecter qu’un moment, j’ai pensé que je m’étais trompée de bouquin…

Puis, au vu du nombre de coquilles, de fautes d’orthographe (la traduction, peut-être ?), des répétitions à gogo, des scènes tirées par les cheveux, j’ai respiré. Non, il n’y avait qu’une vague ressemblance avec le roman de Thomas Harris.

L’auteur ne manque pas d’idées ni d’imagination, mais un correcteur ou un traducteur professionnel serait le bienvenu sur ses textes.

Le premier épisode est gratuit sur Kindle, c’est génial, mais pour me donner envie d’acheter la suite, il faudrait vraiment que l’auteur améliore sa copie ou change de traducteur.

Pourtant, encore une fois, voici un auteur qui a ses fidèles. Je relève des 5 étoiles, alors que la lectrice signale les fautes et les répétitions, mais après tout, ça ne gache pas la lecture. Désolée, si ça la gâche. Lorsque tu rencontres cinq fois le même mot sur deux phrases, moi, ça la gâche…

Jc

Pour télécharger le roman en kindle, c’est ici 

AVT_Blake-Pierce_6457

Nationalité : États-Unis

Biographie :

Blake Pierce est auteur d’une populaire série de thrillers qui met en scène l’agent spécial Riley Paige (« Riley Paige Mystery »).

« Sans laisser de traces » (Once Gone), le premier tome de la série et son premier roman, a été publié en 2015.

Blake Pierce a écrit également la série de thrillers « Mackenzie White Mystery » (2016).

Pour retrouver son site, c’est ici
Sa page Facebook, c’est ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :