Chronique De Miroir et d’Amour par Alexandrine Solane

Chronique littéraire 17

De miroir et d’amour

JC Staignier et Julie-Ann B.

Versailles, 15 mars 2010 La glace s’illumina d’une lueur jaune identique au reflet d’une chandelle. Emma inspira et posa la paume de la main sur le verre étamé. Sa vue se troubla. Un étrange picotement réchauffa l’extrémité de ses doigts et cette chaleur se diffusa dans son corps. Un vent léger souffla dans la pièce. Le miroir brilla de mille feux et l’éblouit. Elle ferma les yeux et se sentit happée par une force invisible. Puis, elle sombra dans l’inconscience…
Versailles, le 15 mars 1680
— Quel jour sommes-nous ? demanda Emma d’une voix angoissée.
— Le 15 mars.
— Oui, mais de quelle année ? Blanche lança un coup d’œil inquiet vers son frère.
— 1680.
1680 ? Impossible ! Et pourtant… Les jambes d’Emma tremblèrent et elle serait tombée si Tristan ne l’avait soulevée dans ses bras.
— Plaise à Dieu qu’elle ne meure pas…, chuchota Blanche. Ce furent les derniers mots qu’Emma entendit avant de replonger dans l’inconscience.

« De miroir et d’amour » est aussi rafraîchissant qu’un bonbon, léger qu’une bulle de champagne ! C’est un roman court (une centaine de pages) qui se lit très facilement.
Le pitch de départ est amusant et promet des scènes insolites et drôles pour le lecteur et l’héroïne ! Emma, femme du XXIe siècle, doit s’accommoder des us et coutumes des contemporains du Roi Soleil. Le choc est rude pour elle, et elle découvre le monde des courtisans, prêts à tout pour plaire à Louis XIV.
Le décalage d’époques et de mentalités fonctionne parfaitement, et j’ai suivi avec intérêt les tribulations d’Emma, Tristan et Blanche. On découvre la façon de vivre des Français au Grand Siècle, un brin médusés, à travers les yeux d’Emma.
« De miroir et d’amour » m’a plus, mais moins emballé que « Le destin des cœurs perdus », qui était plus tragique, poignant, fouillé sur l’aspect historique. C’est le seul bémol que je mettrais sur le roman. Un avis qui n’engage que moi, je tiens à le souligner.
Si vous cherchez une romance historique originale, lisez celle-ci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :