La nuit n’est jamais complète de Niko Tackian – Avis lecture

La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place, tout dérape… Ils se réveillent abandonnés, naufragés de l’asphalte, avec trois autres rescapés. À quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps. Quelques maisons en tôle froissée se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar… Mais ce voyage au coeur des ténèbres est-il vraiment un hasard ? Un huis clos suffocant en plein désert qui vous hantera pour longtemps et vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page. Une fin inattendue qui donne une double lecture au livre.

2013 | Baguenaudes | Page 4

Mon avis :

Un huis clos suffoquant, ces quelques mots représentent bien l’atmosphère du roman, trop suffoquant même. Au fil des pages, je me suis rapidement lassée de ma lecture. L’ensemble se tient pour aboutir à une fin surprenante, mais pour ma part, je pense que cette histoire serait mieux passée au format « Nouvelle ».

Bref, si je ne veux pas spoiler l’intrigue, je n’ai plus grand-chose à raconter. Ce thriller ne m’aura pas emportée dans les profondeurs de cette mine : je suis restée une simple spectatrice qui attendait avec avidité la fin de la scéance.

Jc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :