Chronique La Rebelle de Castel Dark par la Cocci-Lectrice

Un grand merci à la La Cocci-Lectrice pour sa chronique sur La Rebelle de Castel Dark. Je ris encore, une chroniqueuse qui avoue qu’elle est encore plus sadique que moi et vicieuse… 😂😂😂Je vous préviens, en plus, elle écrit aussi : ça promet !

|112| LA REBELLE DE CASTEL DARK DE JC STAIGNIER (T2)

Résumé : Aelis de Percival fuit son pays natal afin de rejoindre sa sœur Jane. À bord du Goéland, elle fait la connaissance du capitaine Sadler. Néanmoins, la jeune femme poursuit un seul but : attirer Arthur de Templeton en France.

Entre l’amour et la vengeance, Aelis trouvera-t-elle le courage d’affronter ses démons ?

 

Genre : Historique

 

Nombre de pages : 259 (numérique)

 

Merci à l’autrice pour l’envoi de la suite de sa saga que j’avais hâte de lire ! Et même si j’ai laissé un peu de temps entre ma lecture du tome un et de celui-ci, ce n’était que pour mieux le découvrir !

On retrouve notre héroïne préférée, enfin je ne vais pas dire ce que j’ai en tête sinon je vais spoiler le tome un et je ne spoile pas, à l’endroit où on l’avait laissé, peut-être un peu après parce que les relations avec le capitaine de bord ne me semblaient pas ainsi. Mais j’ai beaucoup aimé ! C’était là-aussi une bonne entrée en matière.

Je dirais que l’histoire se sépare en deux parties assez distinctes. En un nous avons la veangeance d’Aelis dictée par un personnage qui a lui inspire son envie de vengeance mais que j’ai comprise. Sincèrement après tout ce que toute la famille a vécu il est normal qu’elle veuille exterminer les personnes en cause, ou plutôt LA personne en cause. Je trouve qu’elle l’a fait d’une manière vraiment vicieuse mais que j’ai adoré. Oui comme je le dis aussi à la fin, j’adore voir les personnages qui le méritent prendre cher, parce qu’ils l’ont mérité et celui dont je parle Ohmama, je lui aurais administré la pire des tortures, pire encore qu’Aelis et l’autrice. Moi sadique ? Non. Enfin c’est tout de même la parfaite vengeance, parfaite parce qu’elle emmène le coupable au cœur de sa trahison, de son acte pire que barbare. Et à la fin j’avais envie de dire « bam dans ta face ». Pardonnez-moi ce vocabulaire mais j’étais encore moins polie à ce moment de ma lecture. Puis arrive la deuxième partie du récit où tout semble se calmer, où on retrouve absolument toute la famille en France. Je ne sais pas pourquoi mais il s’est passé plusieurs choses que j’ai trouvées adorables. Je pensais d’ailleurs que c’était la fin du roman mais non, il y avait encore pas mal de choses à voir. Le rythme du récit était plus lent mais pas désagréable à lire parce qu’il n’y avait pas du tout la même atmosphère. C’est à ce moment-là qu’on découvre un peu plus chacun des enfants des personnages du premier tome et j’ai bien aimé car ils sont tous différents et chacun a son petit caractère !

Tout d’abord le personnage phare de ce roman : Aelis. C’est une jeune femme que j’avais vraiment envie de suivre, de voir évoluer surtout avec ce qu’elle avait prévu. Elle a un caractère de feu et je l’adore. Elle dit ce qu’elle pense, elle envoie bouler la bienséance et son beau-frère d’ailleurs ce qui était amusant. Je trouve qu’en plus de donner un rythme rapide, soutenu au roman, elle lui donnait plus de caractère grâce au sien. Ensuite nous avons Brett, le valeureux capitaine considérait trop souvent comme un roturier. Il était sympathique comme personnage et j’avais même envie de le plaindre plusieurs fois parce que bon sang il en a bien bavé et il n’en avait pas fini même à la fin ! Puis Arthur, ce cher Arthur. J’ai presque jubilé en le voyant dans l’histoire. Je n’en dirais pas plus parce que là encore ce serait spoiler les deux tomes. J’ajouterais simplement que j’étais contente de voir son « nouveau » caractère. Adeline, la mère de Brett était très protectrice et n’hésitait pas à attaquer Aelis comme un chien qui protège sa maison. La comparaison n’est pas top mais je crois qu’elle fonctionne bien. Jane, la sœur, me faisait rire à se trouver surprise et offusquée continuellement de l’attitude de sa sœur. Ce n’est pas comme si elle la connaissait, ni qu’elle savait comment elle était et qu’elle avait encore moins changé. Et pour terminer nous avons William, Colin, Eulalie, Clayton qui sont les héritiers de Castel Dark (tiens on se demande d’où viens le titre du troisième tome…) ! Tous différents mais tous rassemblés sous la tutelle de Jane qui devient leur mère adoptive ! J’ai hâte d’en savoir plus sur chacun même si leur caractère se dessine plutôt bien dans la fin du roman. Alors vivement la suite…(que j’ai déjà commencé XD) !

Le style m’a paru plus léger même s’il continuait de pointer du doigt de manière féroce la vie des femmes à cette époque. Le vocabulaire restait toujours aussi bien adapté avec des définitions si on ne connaissait pas les mots à la fin ! Chouette chose héhé pour ceux qui ignorent. C’était un vrai page-Turner comme on dit dans le milieu !

Alors la fin est pour moi peut-être un tout petit bémol parce qu’elle n’était plus concentrée sur la finalité de la vengeance d’Aelis mais déjà sur l’ouverture pour un prochain roman, le troisième et dernier donc. Mais elle était touchante, belle et c’est grâce à cette dernière qu’on voit réellement l’évolution des personnages parce qu’ils ont pris quelques années !

Pour conclure : Un deuxième tome très bon et vraiment super à lire. Il n’est pas écrit sur le même ton que le premier qui reste vraiment dur alors que j’ai trouvé celui-ci un peu plus léger et relativement plus agréable aux niveaux des émotions ressenties. J’ai été à fond derrière la vengeance d’Aelis et je n’ai pas été déçue même si j’aurais peut-être aimé qu’elle prenne encore plus de temps à ça. C’était assez évidemment mais je suis une vicieuse, j’aime quand les mauvais souffrent héhé ! Le style était toujours aussi top à lire, j’avais très envie de savoir la suite à chaque page et j’ai été vraiment emportée par la « grande » romance de l’histoire et tous leurs tracas ! Bien joué hâte de lire la suite du tome 3 puisque je l’ai…déjà commencé mdr !

Je vous fais de gros bisous,

Votre Cocci-Lectrice

Pour retrouver le blog de la Cocci-lectrice, c’est ici

Sa page FB, c’est ici

Son Instagram, c’est ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :