Chronique Les Damoiselles de Castel Dark par le blog Les Lectures de la Diablotine

vendredi 7 février 2020

Le destin des coeurs perdus, tome 1 : les Damoiselles de Castel Dark de J. C. Staignier

Résumé :

Angleterre, 1390.

Par ordre du Roi, les trois filles aînées du Comte Clayton de Percival se rendent à Hill House pour rencontrer le Duc de Templeton. Lorsque les portes du château se referment sur Mary, Jane et Ilyana, elles ignorent que leur destinée vient de basculer.

A Castel Dark, le domaine familial, Aelis, la benjamine au caractère rebelle tente de s’imposer dans une société où les hommes dominent.

Entre l’amour, la passion et la haine, les damoiselles de Castel Dark trouveront-elles le courage d’affronter leur avenir ?

Avis :

Je vous propose aujourd’hui de faire un petit voyage dans le temps avec ce roman historique qui nous amène fin XIVème siècle, en Angleterre.

Nous allons faire la connaissance de Clayton et d’Alix de Percival. Ils ont six enfants : Anton, Thomas, Mary, Jane, Ilyana et Aelis. Les garçons sont des jeunes hommes d’une vingtaine d’année. Anton, comme tout jeune mâle qui se respecte court après les damoiselles tandis que Thomas est plus réservé. Quand aux sœurs de la fratrie, elles sont jeunes, belles, féminines mais les plus coquettes sont Mary et Jane. Comme dans toute bonne fratrie qui se respecte, il y a un rebelle de la forêt et c’est Aelis ! La jeune femme ne pratique pas la langue de bois, elle se plaît à donner son avis même quand on ne le lui a rien demandé…

Une fête d’anniversaire va avoir lieu pour Aelis ; c’est donc l’occasion pour les jeunes filles de la fratrie de se faire une beauté et elles n’hésiteront pas à utiliser tous les artifices possibles et inimaginables à leur disposition pour être la plus belle. A cette fête, il y aura de jeunes hommes qui ont été convié par le Roi, Richard II. Ce dernier souhaiterait trouver une épouse pour Arthur de Templeton, son cousin. Naturellement, il a pensé aux filles de Clayton de Percival qui seront sur place, de ce fait, Arthur pourra choisir sa promise parmi les trois plus grandes sœurs… Les sœurs ignorent tout de ce stratagème qui va se jouer lors de cette réception. Elles sont loin de s’imaginer que leur vie va être chamboulée à tout jamais… Seule Aelis sera « sauve », elle restera avec ses parents à Castel Dark.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de fresque familiale datant du XIVème siècle. Et je dois vous dire qu’avec ce récit, j’ai été agréablement surprise car J.C. a su retranscrire l’ambiance moyenâgeuse avec succès, dans cette époque où les femmes étaient malmenées et n’avaient pas voix au chapitre ou encore avec ces hommes qui étaient de véritables bête humaine qui n’avaient aucun respect pour les femmes. Bref, l’auteur a fait un beau travail en nous posant un cadre pas très idyllique mais qui a le mérite d’être réaliste. Les personnages sont nombreux, variés et bien travaillés. Ils campent bien leur position, que ce soient les personnages masculins ou féminins. Très vite, on s’attache à certains et on en déteste d’autres.

L’auteur nous dépeint des petites histoires d’amour mais il y aura aussi des pertes à déplorer et des drames qui vont édulcorer ce premier tome. Les rebondissements et les péripéties vont bon train, et le tempo insufflé par l’auteur me plaît beaucoup. Qui plus est, les chapitres ne sont pas trop longs, ce qui fluidifie davantage la lecture.

L’auteur nous dépeint un récit crédible, intéressant, prenant, haletant. Pour moi, ce premier tome nous pose les bases d’une bonne saga, il donne clairement envie de découvrir la suite surtout que la fin de ce tome est clairement une tragédie pour la lectrice que je suis !

Tout ça pour vous dire que je vous conseille vivement la lecture de ce premier tome qui nous offre un récit haut en couleurs. Pour un premier roman, J. C. nous a concocté un roman historique du tonnerre que je vous conseille à la lecture !

Note : 8/10
Je remercie J. C. pour cette lecture.
Pour retrouver le blog Les lectures de la Diablotine, c’est ici
Pour retrouver sa page FB, c’est ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :