GRACIEUSE INTERVIEWE JC STAIGNIER

GRACIEUSE INTERVIEW : JC STAIGNIER

JC était présente le samedi et dimanche à Mons. Nous nous connaissions déjà d’un autre groupe, et comme nous nous avions déjà discuté de livres, de lecture, tout ça… Et que nous nous connaissions physiquement… Il était normal que nous continuâmes l’aventure !

Déjà, si vous voulez faire sa connaissance, vous pouvez la retrouver sur son blog ou la retrouver sur Facebook ou sur Instagram.

Gracieuse interview : JC Staignier

LUNDI – Jour de la lune — On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Auteur/Autrice.

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

  1. As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
    (dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Mon compagnon : chauffeur, homme de ménage et kiné. Attention, il n’est ni à louer ni à vendre.

 

  1. Quel est ton objet fétiche ?
    (Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Mes créoles. Sortir sans mes boucles d’oreilles revient à sortir nue.

 

  1. Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Resto, papotage, et plus si affinités.

 

  1. Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Celui qui fait un retour de lecture en comprenant exactement le message que j’ai voulu faire passer dans mes romans.

 

  1. Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Clayton, je t’aime !

 

  1. Décris-nous ta position préférée.
    Pour écrire ?

La levrette ! Oh, pardon ! Pourquoi n’as-tu pas mis « pour écrire » sur la même ligne ?

Assise devant mon bureau, ma tasse de thé à proximité.

 

  1. Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
    Satin, dentelle, coton ?

J’ai du mal à m’extirper de mon beau pyjama en pilou lorsque je commence à écrire.

 

Gracieuse interview : JC Staignier

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

  1. Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

J’ai presque 700 livres dans ma pile à lire…

  1. En musique ou non ?
    Pratiques-tu ton loisir en musique ou non ?

Oui, souvent avec la musique des années 80. De la musique rythmée, sinon je m’endors.

  1. Comment peut-on te séduire ?

Un gros chèque avec un chiffre, 8 zéros qui suivent et l’affaire est dans le sac !

– Hum, vénale, j’adore ça !

  1. Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
    (Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Papier, mais ça devenait onéreux. Donc, je viens de m’acheter une kindle et c’est encore pis, car j’entasse, j’entasse…, mais j’entasse léger.

  1. Lis-tu des confrères ?
    (Ou BD, revues, nouvelles, etc. fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Bien entendu. Je privilégie même mes confrères, consœurs.

  1. Lis-tu des notices ?
    Même de jeux vidéos

Oui, la page de La Petite Notice, sur FB. C’est déjà pas mal, je trouve.

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) — Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

  1. Ton signe astrologique ? Certains signes sont moins animés que d’autres, le savais-tu ?

Vierge.

Non, je ne m’intéresse plus du tout à l’astrologie. Mon horoscope m’a un jour annoncé la chance de ma vie, j’ai rencontré mon ex et j’ai passé dix années d’enfer.

  1. Comment inventes-tu tes titres ?

La galère, à chaque fois ! Pour ma saga, j’ajoute Castel Dark à chaque titre, j’évite de retrouver ainsi le même sur un autre roman.

  1. Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Je perds trop de temps sur les réseaux sociaux ! J’engage beaucoup de ma personne pour la pub : pots de vin, distribution de chocolats aux lectrices contre commentaires sur les sites de lecture, dîner au resto avec un homme pour qu’il laisse une bonne note aussi (pas la note du resto, entendons-nous bien)… Bref, je m’investis à fond !

– Pour les commentaires, nous discuterons plus tard…

  1. Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Certainement pas ! Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Je peux aider, mais pas coacher.

  1. Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
    Distance, demandes, etc.

Je ne peux pas conduire, mais j’ai un chéri qui se coupe en quatre pour moi. Je ferais des kilomètres pour passer un salon en compagnie de bonnes copines. Comme, par exemple, rejoindre Naolie et Emilie, deux auteurs adorables, au salon de Vire.

Gracieuse interview : JC Staignier

JEUDI – Jour de Junon — Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

  1. Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Votre honneur, on reproche souvent à ma saga d’être classée en romance alors que ce n’est pas une romance. J’ai même entendu dire que je volais le lecteur, sur ses sous et sur ses principes. Moi, parfois, j’achète une romance et il n’est indiqué nulle part que c’est un navet. La catégorie n’existe même pas sur les sites de vente.

Allez-vous me condamner de sortir des cases et des codes ou allez-vous condamner ces gens qui veulent enfermer les autres dans leurs principes ?

  1. Où peut-on te trouver sur le net ? (Réseaux, salons…)

Ton adresse postale ? hé hé hé

Sur ma pageFB:

Sur monInstagram :

Sur monblog :

 

  1. Combien de temps pour conclure ?
    Ton livre, bien sûr !

Cela dépend des recherches, surtout pour la saga. Mais en général de six mois à un an.

  1. Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?
    Ma langue. Excellent support, inusable.
  1. Ma langue. Excellent support, inusable.
Gracieuse interview : JC Staignier

VENDREDI – Jour de Vénus — On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

  1. Chocolat suisse ou belge ?

Pardieu ! Chocolat belge. Bon sang ne saurait mentir !

 

  1. Pastafariste ou d’une autre religion ?

Chocolatiste ! Je voue en mon Dieu, un culte incroyable.

 

  1. Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

– Si tu n’es pas un homme, tu peux faire tout ça aussi. Quand partons-nous ?

 

Gracieuse interview : JC Staignier

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

  1. Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Hélas ! En maison d’édition, c’est l’éditeur qui est payé le premier et jusqu’à présent, il n’a jamais partagé ni ses bières ni ses chocolats avec moi. Le radin !

– C’est scandaleux, en effet ! Voilà pourquoi je suis autoéditée, personnellement, je ne partage rien !

Voix off : – je suis bien placé pour le dire ! Même pas avec son assistant…

 

  1. Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Bah, les temps sont durs.

 

Gracieuse interview : JC Staignier

DIMANCHE – Jour du dieu soleil — Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche.

 

Et 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

Au resto, entrée ou dessert ?

Dessert !

Farandoles de dessert de la crêpe au sucre blanc à la glace au coulis de chocolat. Comme tu l’as compris, je suis sucrée dans la vie, sucrée dans ma manière d’être, sucrée dans ma manière de manger.

Merci pour cet interview aux amusantes questions comme son auteur qui est un concentré de bonne humeur et d’humour. Mille bisous.

– Merci à toi d’avoir répondu et de t’être prêtée au jeu pour le plaisir de tous nos lecteurs !

Blog d’une rousse péteuse

Pour retrouver le blog de Gracieuse Robert, c’est ici 

Pour la retrouver sur FB, c’est ici

2 commentaires sur “GRACIEUSE INTERVIEWE JC STAIGNIER

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :