L’Arme à l’oeil de Ken Follet – Avis lecture

519Gamml7cL._SX307_BO1,204,203,200_

Résumé :

944. Les Allemands s’attendent à un débarquement. Mais où ? Les Alliés ont édifié sur la côte, au nord de Londres, une formidable base où s’entassent, entre d’interminables rangées de baraquements, des chars, des avions, des canons  – tout cela en toile peinte tendue sur du bois ou en carton-pâte. Il s’agit de faire croire à Hitler que le débarquement se fera dans le Pas-de-Calais et non pas en Normandie. La supercherie a l’air de prendre. Mais qu’un agent ennemi découvre la vérité, et alors… Son nom de code est Die Nadel (l’Aiguille), car son arme préférée, c’est le stylet. Et il risque de découvrir le secret qui peut faire échouer le débarquement…

Résultat de recherche d'images pour "l'arme à l'oeil film"
Source photo

Mon avis :

Basé sur un fait historique de la 2e guerre mondiale, le débarquement en Normandie, Ken Follet construit une histoire superbe et bien documentée malgré quelques libertés. Faut-il rappeler que les libertés d’un auteur servent aussi à ce que le lecteur ne lise pas un énième épisode de la guerre 40-45 ? Parfois, on peut reprocher à l’écrivain de ne pas avoir respecté mot à mot le déroulement des faits historiques. Dans ce cas, il faut lire un documentaire ou une biographie et non une fiction.

Notre espion allemand n’éprouve aucun sentiment, comme toute machine à tuer qui se respecte. Il échoue sur une île, rencontre une femme mariée, mais malheureuse en couple. Sortez les violons, c’est à ce moment que notre héros perd toute crédibilité. En deux jours, il oublie toutes notions de prudence et roucoule comme une blanche colombe. Oui, improbable, mais pour les grandes rêveuses dans mon genre, pas de doute, ça fait rêver.

Résultat de recherche d'images pour "l'arme à l'oeil film"

Bref, je n’ai pas eu la larme à l’oeil, mais ce roman, le premier de Ken Follet est à conseiller aux amateurs d’espionnage. Nous ne sommes pas perdus dans les détails et c’est ce qui fait la force de l’auteur.

Jc

Pour acheter le roman, c’est ici

L’arme à l’oeil est aussi un film réalisé en 1981 par Richard Marquand.

Titre original : Eye of the Needle avec Donald Sutherland dans le rôle de l’espion.

Ken Follett

Ken Follett est né au pays de Galles en 1949. Il est l’un des plus grands auteurs de best-sellers et de thrillers d’espionnage (L’Arme à l’œil, Le Troisième Jumeau, Le Réseau Corneille…), mais c’est avec ses romans historiques Les Piliers de la terre, Un monde sans fin et Une colonne de feu qu’il a connu ses plus grands succès, vendus en dizaines de millions d’exemplaires à travers le monde. Plusieurs de ses œuvres ont été adaptées au cinéma et à la télévision. Il vit à Stevenage, en Angleterre.

Photo : copyright Olivier Favre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :