GIOVANNI PORTELLI À vous de voir…

Sur la vaste toile d’Internet, les blogs fleurissent. Vous pouvez écrire autant d’articles que vous voulez, si personne ne vous suit, ne vous lit, vous vous retrouvez perdue comme une étoile parmi tant d’autres.

La catégorie « Des blogs sympas » est simplement un clin d’œil à ces blogueurs qui me suivent en likant mes articles, en commentant ou en s’abonnant à mon blog.

Les présenter est une manière de les remercier.

Il est utile de préciser que je ne me porte pas caution pour leur contenu. Je vous présente des auteurs, des artistes, des poètes, des marabouts, des personnes de tout univers, de toute religion, de toute nationalité avec qui je ne partage pas forcément les mêmes convictions, croyances, passions, lectures et le même humour.

À Vous de décider, si votre à tour, vous voulez les suivre.

Jc

GIOVANNI PORTELLI À vous de voir…

Screenshot (2).png

Biographie

Nationalité : France
Né(e) à : Jonzac , le 22/04/81

Biographie :

Auteur et lecteur de romans et de nouvelles, il est originaire de Charente Maritime, mais vit dans le Nord depuis plus de onze ans.

Il aime la plupart des genres littéraires. Les émotions et les engrenages qui lient les personnages entre eux sont le moteur de son écriture.

CHAQUE MOT COMPTE

Bonjour tous ! Je suis indé et baignant dedans depuis 2 ans passés, je suis conscient de l’importance des commentaires, des likes, des partages, des petits mots de lecteurs sur les blogs, les groupes, les sites Livraddict, Babelio et autres…
Mais j’en oublie de me mettre à la place des lecteurs qui se disent : « Bof ! Ma petite voix ne change rien et puis je vais passer pour quoi, à donner mon avis comme ça, bla bla bla ! » Eh ben non pour nous les indés chaque avis a de l’importance et quand bien même c’est toujours un peu d’essence dans la machine à rêve, une liquette de baume au coeur 😉😗.
Alors merci à toutes et à tous pour nos échanges, vos partages, vos petits mots qui valent tous les prix prestigieux 😊

Article extrait du blog :

UNE FIN EN SOI?

Je constate qu’une idée se répand parmi les lecteurs selon laquelle un indépendant serait consacré le jour où il signe pour de bon avec un éditeur, une fois la reconnaissance d’un public acquise. On parle d’un vivier de talents à découvrir, un peu sur le principe de My Major Company, qui avait permis l’émergence de chanteurs comme Joyce Jonathan ou Grégoire. Mais le monde des indépendants, ce n’est pas réductible à un télé crochet supposé montrer au monde qu’on a un joli brin de voix. C’est pour beaucoup un choix.

Pour ma part, je dissocie le mercantile de l’artistique. Je suis même un peu extrémiste là-dessus, car je ne pense pas que l’artiste s’exprime librement s’il doit vraiment vivre de son ouvrage. Je n’imagine pas un seul instant proposer mes livres au prix des maisons d’édition, déjà parce que mes productions n’engagent à part moi que la poignée de passionnés qui m’a soutenu dans mon écriture. Et surtout, dans une démarche d’auteur professionnel, il y a une exposition de la personne totalement indécente, surtout à notre époque.

L’auteur devient un argument de vente, ses relations, ses goûts doivent cadrer avec les attentes du public qu’il vise, et si le ou les premiers livres fonctionnent, il doit vite reproduire le schéma vendeur pour continuer à « exister » en tant qu’écrivain. Je parle ici des auteurs de romans populaires, bien sûr. Pensez-vous que ce soit ça, la consécration, pour un auteur? Non, la consécration pour un auteur qui fait ce qu’il aime, c’est de rencontrer quelqu’un qui aime ce qu’il fait, sans étude de marché, sans se forcer, juste parce que leurs deux esprits se sont rencontrés sur le même point de vue, et ont regardé ensemble dans la même direction. Le voilà, tiens, le privilège auquel je prétends vraiment.

Pour découvrir ses romans, c’est ici

Pour le retrouver sur son groupe, c’est ici

Une image publiée par l'auteur.Une image publiée par l'auteur.Une image publiée par l'auteur.

cdi-des-salins-bonne-decouverte

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s