Le Lieutenant et la Dame Blanche de Coralie Winka – avis lecture

suite-ok1.jpg

Résumé :

Lorsque les Allemands envahissent la zone sud en novembre 1942, Angélique a dix-sept ans. Elle s’occupe seule de la ferme familiale et de sa grand-mère qui est gravement malade. Croulant sous le poids des tâches et des responsabilités, elle trouve une aide inespérée en la personne du lieutenant Ulrich von Brackenstein, un jeune officier de la Wehrmacht, qui vient réquisitionner une parcelle de forêt appartenant à la famille. Son comportement correct et son charme ont très vite raison des réticences d’Angélique à côtoyer l’occupant. Elle accepte de l’affronter aux échecs en guise de remerciements. C’est le début d’une histoire d’amour interdite.

Image associée

Mon avis :

La bicyclette bleue de Regine Desforges, l’un des derniers romans lus sur cette période historique m’avait fait renoncer à lire d’autres livres de ce genre. Piqué dans la bibliothèque de ma grand-mère, je l’avais lu avec avidité, mais alors seulement âgée de 13 ans, j’en avais gardé un sentiment assez mitigé. Je pense que pour aborder un roman d’une telle envergure, je manquais un peu de maturité.

Curieuse de découvrir l’univers de Coralie Winka, je me suis donc plongée dans la lecture du roman avec un certain scepticisme. En trois lignes, l’auteur du Lieutenant et de la Dame Blanche m’a embarquée dans son univers. Oui, en trois lignes. Cela peut paraître bizarre, mais certains auteurs ont ce don.

Je ne vais pas chercher des défauts au roman, je n’en ai pas trouvé. Une écriture que je ne qualifierai pas de spontanée, car on sent les nombreuses recherches pour rendre les faits historiques crédibles.

Une histoire d’amour passionnante qui a secoué mon cœur de midinette en déclin. Pas de lourdeur ni de longueur dans le texte. Aucun détail inutile.

Comment vous dire ?

Un seul conseil : lisez-le ! Je suis un peu comme la fille qui perd la parole parce que le beau gars du lycée lui adresse un sourire charmeur : sans mots !

Bravo à Coralie Winka pour ce magnifique premier roman. Et comme je suis une râleuse et que j’adore glisse un petit bémol rien que pour ennuyer les autres auteurs : ma fille, tu as intérêt à assurer pour le suivant !

Jc

Pour acheter le roman, c’est ici

Résultat de recherche d'images pour "coralie winka"

Je me souviens d’un petit cahier sur lequel j’ai gribouillé quelques lignes lorsque j’étais au lycée. Il était question d’une histoire d’amour entre un jeune soldat allemand et une Française pendant la seconde guerre mondiale. Trois pages tout au plus. Je n’ai jamais retrouvé le cahier, mais 25 ans plus tard, les nombreuses images enfouies dans ma tête étaient toujours présentes. Disons qu’après être tombées dans l’oubli, je les ai réactivées. Avec beaucoup plus de réalisme autour de « l’eau de rose » qu’à l’époque. En tant que lectrice frustrée de n’avoir (quasiment) rien trouvé de croustillant à lire du genre, je me lance en avril 2016 avec pour but d’écrire cette histoire sans tomber ni dans « l’eau de rose », ni dans la chronique historique. Cette fois l’ordinateur portable, beaucoup plus réactif, a remplacé le cahier. Dix-huit mois passionnants, enrichissants et enivrants. Incroyable tout ce que cette aventure m’a apporté! À tel point que le retour au quotidien ne fut pas toujours des plus faciles.

Pour la retrouver sur son site, c’est ici

Pour la retrouver sur FB, c’est ici

Un commentaire sur “Le Lieutenant et la Dame Blanche de Coralie Winka – avis lecture

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :