Le Début de la faim de Nil Borny – Avis lecture

Résultat de recherche d'images pour "le début de la faim nil borny"

Photo du blog Mél’lectures

Résumé :

« C’est la fin du monde ! On va tous y rester et crever dans d’atroces souffrances et… une bombe atomique me kiffe ?! La vie est vraiment fantastique ! »

Un étrange phénomène se propage dans la capitale française et sa banlieue, transformant la majorité de la population en monstres avides de chair humaine. Pour une raison inconnue, certains survivants ne présentent aucun symptôme.
L’épidémie est vécue à travers les yeux de femmes et d’hommes que rien ne prédestinait à se rencontrer.
Mathieu, Natacha et Louis vont se croiser d’une manière bien singulière. Se croyant bien à l’abri, ils apprendront que les hordes de morts-vivants qui sillonnent les rues sont loin d’être leur seul problème.
Malgré eux, ils vont s’immerger jusqu’aux origines du mal.

Le Début de la Faim est également le récit d’une histoire d’amour déguisée en roman apocalyptique.

Résultat de recherche d'images pour "zombie"

Mon avis :

Pour les fanatiques de films d’horreur des années 80, ils se rappelleront que les réalisateurs n’hésitaient pas à mélanger l’humour à l’horreur. Digne d’un scénario de l’un de ces films, j’ai plongé avec bonheur dans le Début de la faim. Grande amatrice des films et des séries sur les zombies, je suis toujours frustrée de ne jamais connaître le pourquoi de l’épidémie. Enfin, un auteur qui nous donne une piste qui tient la route !

Vu le nombre de personnages dans le roman, j’ai pensé me perdre au fil de l’histoire. Mais l’auteur a su me guider telle Ariane avec son fil.

Aucun temps mort dans l’histoire, à part les morts, bien entendu ! Et clou du clou, une histoire d’amour entre deux cervelles éclatées !

C’est beau, c’est moche !

C’est horripilant d’être aussi marrant !

Hypnotisée dans l’histoire, j’ai même lu la note de l’auteur pour ne pas arriver à la faim, pardon, la fin du roman !

De ce pas et, puisqu’il insiste, je vais lui écrire ma déclaration d’amour en message privé.

Résultat de recherche d'images pour "femme qui offre des fleurs"

Pour acheter le roman, c’est ici

Pour retrouver la page de l’auteur, c’est ici

Nil Borny

Né en 1966, Nil Borny n’était pas destiné à devenir “conteur d’histoire”.
Parisien de pure souche, il s’exile en banlieue à la recherche de verts pâturages qu’il ne découvrira jamais. Après avoir passé sa jeunesse à ne pas faire grand chose d’autre que l’imbécile, il réalise enfin son premier grand rêve : devenir livreur de Pizze (et oui, il y en a plusieurs), seul moyen d’acquérir une mobylette gratis.
Suite à un grave accident, causant la mort de plus d’une centaine de personnes, il apprend qu’il n’est pas judicieux d’associer de l’engrais, de la vodka et du white spirit avec un moteur à explosion. Par miracle, il s’en sort indemne et se résout à revoir ses ambitions professionnelles à la baisse.
Passionné de musique et de dessin, ses deux mains gauches ne l’aident pas à percer dans ce domaine. Néanmoins courageux, il s’inscrit aux beaux-arts où il en sortira quelques années plus tard en tant que sculpteur sur galets (véritable hantise à dégoter).
Un beau jour, sur la fin de l’été de sa vie (ça en fiche un coup, quand même !), une irrépressible envie d’écrire le submerge et le pousse à coucher quelques lignes sur papier. Étonnamment, il se surprend à aimer cela et s’en ébaubi net. Sous les conseils avisés de proches, il essaye quelques temps de faire publier son labeur, pour finalement choisir la liberté de l’auto-édition, personne n’ayant encore reconnu l’immensité de ses talents à titiller la muse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :