Chronique « Les Damoiselles de Castel Dark » par Les mille et une page de LM

 

-Le destin des cœurs perdus

-Tome 1 : Les damoiselles de Castle Dark
-JC Staignier
-Something Else Éditions
-329 pages
-Roman historique, amour, chevalier, noblesse, barbare

*Je voudrais remercier JC Staignier, pour m’avoir permis de lire ce fabuleux roman en lecture de presse*

*Something Else Éditions (FB)*

*Amazon France*

*Amazon Canada*

*JC Staignier(FB)

Le commentaire de Céline : Énorme coup de coeur!
J’ai une seule question. Mais où se cachait JC Staignier?? Car son livre est absolument incroyable. Dès l’ouverture du livre, je me suis retrouvée transportée dans les années 1300. Le roi veut marier son fils Arthur, il convoquera les 3 filles les plus vielles du Château de Castle Dark. Pour Mary et Jane (les deux plus vieilles) c’est une occasion inespérée de sortir de leur campagne. Pour IIyana, c’est une autre histoire. Elle se sent comme un mouton allant à l’abattoir. Surtout, depuis qu’elle a rencontré les 2 chevaliers qui doivent les escorter. Il faut dire que les manières d’Emmet laissent à désirer et c’est avec la rage au cœur et dans les yeux qu’elle doit voyager avec lui. Même si le voyage ne se déroule pas trop pire, ce n’est que lorsqu’elles arriveront au château et qu’elles se retrouveront sous la gouverne du roi, que leurs mondes vont s’effondrer. IIyana, qui a le cœur sur la main, verra sa vie menacé plusieurs fois. Contraint de se cacher pour échapper à Arthur, ils devront cohabiter ensemble. Alors ! Là ! Tenez-vous bien ! Comme c’est une jeune fille noble, l’entretien ménager et la cuisine sont tout nouveaux pour elle. J’ai vraiment éclaté de rire lorsqu’elle a fait cuire un poulet pour la première fois. J’aimerais tellement, mais tellement vous en dire plus pour vous donner l’envie de vous procurer ce roman. Un roman super bien écrit, où on alterne avec l’horreur et le rire ce qui fait baisser notre tension d’un cran. JC Staignier sait utiliser tous nos sens. J’avais l’impression de sentir la poussière soulevée par les chevaux, sentir les cicatrices d’Emmet sur le bout de mes doigts, voir la violence faite aux femmes et j’en passe. Un roman terriblement captivant, tellement que je me disais un dernier chapitre, encore un dernier chapitre pour finalement avoir passé la nuit à lire jusqu’à la fin. Et, même encore après avoir fermé le livre, j’avais de la misère à trouver le sommeil, car je retournais des passages dans ma tête. Vraiment un excellent roman que je vous invite à vous procurer sans aucune hésitation et qui je suis certaine vous marquera, comme il m’a marqué! J’attends la suite avec une grande, grande impatience. 

Pour retrouver le blog Les mille et une pages de LM, c’est ici

Pour retrouver leur groupe FB, c’est ici


Pour le service de presse consulter notre blog.

Vous serez redirigez automatiquement en cliquant sur l’image du service de presse!

Lynda Massicotte, responsable du blog

Service de presse

Martine Lévesque

Service de presse

Céline Boisjoly

Service de presse

 

Danielle Turcan

Service de presse

 

Nathalie Courchesne

Service de presse

 

Cathy Le Gall

Service de presse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :