Mon interview par Létie Sérial lectrice

L’ITW de JC Staignier

Loin de moi l’idée de jouer aux journalistes, mais on peut essayer pour voir !

Après avoir lu «Les damoiselles de Castel Dark» une magnifique romance historique pleine de rebondissements nous menant sur les terres anglaises des chevaliers, j’ai eu envie de découvrir un peu plus JC Staignier, voici donc ses réponses à mes questions !

Salut JC Staignier, merci d’avoir accepté de répondre à mes petites questions !

Bonjour, Laetitia. Merci à toi pour cet honneur.

1°/ JC Staignier, pseudo ou vrai nom ? (si c’est un pseudo, pourquoi un tel choix ? A-t-il une signification particulière?)

Pseudo. Ce sont les initiales du prénom de mon papa. Au départ, je ne trouvais pas mal de laisser planer le doute sur le fait que derrière ces initiales se cachaient un homme ou une femme.

2°/ Ville ou campagne : dans quel coin vis-tu ?

La ville et je m’y accommode très bien. Vivre retirée à la campagne, très peu pour moi. J’aime la proximité des magasins et des boutiques.

3°/ En dehors de l’écriture, quel est ton « job » ou as-tu la chance de vivre de ton art ?

Seuls quelques auteurs ont la chance de vivre de leur art. Pour ma part, j’ai survécu grâce à deux boulots bien distincts. Serveuse dans un fast-food et employée dans une grande surface. À présent, je vis une retraite anticipée.

4°/ Des passions ?

Bien entendu, la lecture et l’écriture.

5°/ Depuis combien de temps écris-tu ?

J’ai écrit mes deux premiers romans à 14 ans. Horrifiés de découvrir cette passion, mes parents m’ont découragée de la poursuivre. Suite à l’arrêt de mon travail, j’ai de nouveau eu du temps devant moi pour revenir à mes premiers amours.

6°/ Écris-tu uniquement de la Romance historique ou tu t’essaies à d’autres styles littéraires ?

La romance historique est dans mes lectures mon genre de prédilection. Ma saga comporte plusieurs tomes, donc j’ai du boulot devant moi pour penser à autre chose. Je suis plutôt du genre méthodique. Je n’aime pas m’éparpiller. Plus tard, pourquoi pas, je pourrais tenter la contemporaine.

7°/ Comment écris-tu ? Une méthode particulière, des manies, un rituel ?

Rien de tout cela. Je me lève et j’écris. Un défaut tout de même, je grignote beaucoup.

8°/ Quel est ton auteur préféré ? Ton livre préféré ?

Je n’ai pas d’auteur préféré. Ils sont des millions. Quel égoïsme de donner sa préférence à un seul d’entre eux.

9°/ Quel est le dernier livre que tu as lu ?

« Obessions » de Romane Rose, « Maïlween » de Patrick deletang et « Firebird » de la Marquise de Carabas. 3 auteurs, 3 styles. J’aime varier mes lectures.

10°/ Le 2e opus de la saga « Le Destin des cœurs perdus » est paru est le 27/06. La suite des aventures du clan Percival était-elle d’ores et déjà prévue lors de l’écriture du tome 1 ou les idées ont-elles germé par la suite ?

En fait, j’ai écrit 5 romans à la suite l’un de l’autre en à peine quelques mois. Je l’avoue sans correction, seulement les idées qui jaillissaient jetées sur papier. Je mets beaucoup plus de temps pour corriger un seul tome que pour les avoir tous écrits.

11°/ Ce 2e opus propose au lecteur plus de scènes « sensuelles ». Pourquoi un tel choix ?

Pour moi, un roman ou un personnage ne peut ressembler à un autre, même si c’est une saga. Timide et réservée, la première héroïne dégageait une certaine douceur, retenue et timidité. Intégrer des scènes trop érotiques à un tel personnage ne lui correspondait pas. La deuxième héroïne est combative, frondeuse et rebelle. Malgré l’époque, elle n’a pas honte d’être une femme. Elle utilisera même son corps comme une arme pour sa vengeance.

12°/ Ta saga se déroule principalement en Angleterre et en France, alors que tu es Belge. Pourquoi avoir mis ces pays à l’honneur ?

L’histoire de France, c’est une toute une culture que j’adore. L’Angleterre est également une source inépuisable d’histoire. Le début de la saga se déroule pendant la guerre de Cent Ans. Voilà pourquoi situer la saga entre les deux pays me plaisait.

13°/ Tu écris de la RH, mais question lecture, as-tu un genre de prédilection ?

Je suis assez variée dans mes lectures. Bien entendu, la romance historique reste mon genre de prédilection, mais j’adore les thrillers, la romance en général, la chick-lit, l’horreur/épouvante. J’ai un peu plus de mal avec la fantasy et la science-fiction, surtout la SF.

Pour finir, un petit portrait chinois : Si tu étais…

Un écrivain ? Romane Rose, elle est aussi folle que moi.

Un Roman ? Angélique, marquise des Anges.

Un signe de ponctuation ? Le point d’interrogation.

Une expression ? Zut ! (je suis une râleuse professionnelle)

Un conte de fée ? La belle au bois dormant.

Un « héro / héroïne » d’un livre ? Aelis de Percival

Une chanson ? Tout doucement

Une musique de film ? J’ai épousé une ombre

Un style musical ? La new wave

Un groupe de musique ? Abba

Un chanteur ? Elvis Presley

Une devise ? Profite de la vie au jour le jour.

Un trait de caractère ? Générosité et le petit défaut « colérique »

Merci pour ton intérêt et gros bisous.

Letie serial lectrice. Une chroniqueuse passionnée que je vous invite à découvrir.

Sur sa page FB : Létie serial lectrice

Sur son blog : Létie serial lectrice

Un exemple de sa passion ? Les superbes montages qu’elle crée pour les auteurs.

Voici un échantillon de ceux qu’elle a créé pour « Les Damoiselles de Castel Dark »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

6 commentaires sur “Mon interview par Létie Sérial lectrice

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :