Chronique Les Damoiselles de Castel Dark de Jenny NGuyen (miss Borgia) pour Bite me… if you can

screenshot (7)

MessageSujet: les damoiselles de Castle Dark    Aujourd’hui à 13:35

Tout d’abord, un super grand merci à l’auteure pour m’avoir permis de renouer avec la romance historique. Une ambiance qui vous fait imaginer que la musique des troubadours et autres festivités s’installent dans la pièce où vous vous trouvez. On participe même aux activités des protagonistes avec l’impression d’être dans la salle du château, truc de fou que j’adore !
J’avoue votre honneur, la romance historique (dans les années médiévales) je l’avais laissée depuis un bail dans un coin de ma tête, car en ayant lu une quantité astronomique quand j’ai commencé à lire (merci à ma maman), j’ai eu une « overdose » chevaleresque.
Cependant, depuis quelque temps, je me balade à nouveau dans le genre, car les thèmes historiques me plaisent un peu mieux. Et c’est là que je suis tombée sur l’auteure avec « les damoiselles de Castel Dark »…
C’est l’histoire d’une famille pas comme les autres, la famille de Percival. On embarque dès la première ligne dans le quotidien de cette famille avec des points de vue des différents membres.
Tout ceci se passe dans une Angleterre puritaine et « prout-prout », sauf que ce point passe vite à la trappe et laisse place à la recherche de l’amour et des seigneurs qui veulent le beurre, l’argent du beurre ainsi que la crémière ! Mais bon, je vais vous laisser une part de mystère, car il y a tellement à dire ! Si, une mention spéciale à Aelis, un des personnages de cette belle histoire ; une petite choupinette en avance sur la condition féminine…
Sinon, l’auteure, parlons-en tout de même, sacrebleu !
JC Staignier, de son patronyme manie sa plume d’une très belle façon, c’est magique, fluide, addictif. On s’identifie facilement aux personnages, on rit, on pleure, mais ce retour vers le passé est fantastique !! Un thème pas piqué des hannetons, car il y a plein d’us et coutumes à ne pas massacrer sauf que Jc a su les mettre en valeur : pas trop de longueurs au contraire le minimum syndical pour pouvoir se mettre dans le bain. Donc une seule chose : FONCEZ À FOND LES BANANES !!
Voilà, embarquez dans le voyage de l’histoire de la famille de Percival !! Moi, j’ai hâte de lire la suite !
Allez, à plus !
Pour retrouver Bite me… if you can sur FB
Pour les retrouver sur leur blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :