Chronique des Damoiselles de Castel Dark de Maurine Brimau pour la Voie de Calliopé

Pour vous sortir de la torpeur de ce mois de janvier, la Voie de Calliopé vous conseille une superbe romance historique : Les Damoiselles de Castel Dark, éditée chez Something Else Editions. Jc Staignier s’est lancée dans l’écriture pour notre plus grand plaisir, nous offrant le début d’une saga riche d’histoire et d’émotions.

Ce que Calliopé en pense…

C’est sans aucun doute un roman très travaillé ; son contexte historique ainsi que les détails qui le composent sont fidèles à l’époque décrite, rendant la lecture très immersive. Loin d’être de simples caricatures, les personnages ont la conscience des mœurs de l’époque et agissent en fonction de ceux-ci : la complexité de la condition féminine, les manières, le système de vassalité, les structures familiales, les traditions, etc. Ce contexte est utilisé avec intelligence au service de l’histoire : halte aux âmes sensibles, la cruauté y est omniprésente. La mortalité et ses différents degrés de « gravité » n’est pas simple à utiliser dans le cadre d’une romance : on a envie de se laisser porter par des sentiments agréables mais c’est bien connu, l’Histoire n’épargne pas… cela ne dénature en rien le plaisir.

En tant que lecteurs, nous passons par un panel très large d’émotions. Le répit succède au conflit, la mort galope après la paix, les obsessions pèsent, la nature humaine se montre avec énormément de réalisme ; pudeur, haine, jalousie, amour inconditionné, échec, résignation, joie, amitié… Tous les personnages sont construits et solides : on ne trouve pas le temps long à suivre leurs aventures. A leur manière, tous sont attachants car ils recèlent en eux nos parties lumineuses et nos parties sombres.

L’un des axes majeurs de ce roman est bien entendu une histoire d’amour, absolument délicieuse. Même si on en retrouve les codes, on se sent à l’abri de beaucoup de clichés en compagnie de ces deux êtres très différents et pourtant très complémentaires. Le rythme de leur histoire est bien dosé : elle ne va ni trop vite, ni trop lentement, et ne finit pas en soupe de guimauve assaisonnée à la fleur bleue ! Même chose pour les autres romances qui ponctuent très agréablement le fil de l’histoire : l’amour est dépeint dans ce roman comme un sentiment simple, fort, et porteur de bonheur.

Jc Staignier nous livre une romance historique vraiment très réussie et qui mérite son nom. Nous ne pouvons que saluer la technicité et le style, et se laisser emporter dans les aventures de la famille Percival avec beaucoup de plaisir et de passion.

Vite, la suite !

Dans le même genre…

A la Voie de Calliopé, nous suivons également Rose Morvan, maîtresse dans l’art de la romance historique. Notre coup de cœur : l’Héritière de la Nouvelle-France, mais nous pouvons également vous recommander les Coquelicots de Sang, ou sa dernière sortie, Pour l’Honneur D’Yselis.

Retrouvez ici les romans de Rose Morvan !

Rose Morvan, tout comme Ludivine Delaune et désormais Jc Staignier, sont toutes les trois éditées chez Something Else Editions. Un petit coucou à notre partenaire de toujours !

Allez donc faire un tour sur leur page !

La Voie de Calliopé vous souhaite un excellent week-end. A très bientôt 😉

Pour retrouver le blog de la Voie de Calliopé, c’est ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :