Entraide littéraire, une douce utopie

  Femme au foyer calme, douce et aimante, un seul grain de folie animait la vie tranquille de ma maman, il s’appelait Elvis. Enfant, il m’arrivait de regarder contre mon gré les émissions consacrées à ce monstre incontournable de la musique. En particulier, je me souviens d’un interview. Le journaliste demande à Elvis ce qu’il... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑