Catherine Mariuzzo ou une lectrice passionnée et passionnante

 

Partenaire de la Voie de Calliopé, Catherine possède la particularité de ne pas être chroniqueuse, mais une lectrice passionnée de lecture, la personne la plus importante dans le système de l’édition pour un auteur.

Catherine, bonjour.

Sur ta page Instagram Cathy_lit, je peux lire ta présentation : passionnée de bouquins, tous quels qu’ils soient ! Euh… tous quels qu’ils soient. Tu veux dire que tu es addict de tous les genres ? Tous, ce n’est pas possible ça !

Tu as raison j’avoue je n’aime pas tout, mais j’essaie ! J’ai un peu de mal avec la romance, les trucs que je trouve un peu crucruches, avec les bouquins politiques et les essais trop compliqués. Donc je ne lis pas de tout, je choisis quand même ce que je préfère.

Choisis-tu tes lectures ou les auteurs peuvent-ils t’envoyer des services presses ?

Je choisis en général mes lectures, mais je ne refuse pas un service de presse de temps en temps. Je suis faible et curieuse et du coup je me dis ah ce sera peut-être une belle découverte (parfois cela est vrai d’autres fois un peu moins). Mais pas trop souvent, car ma pile à lire est plus un Himalaya à lire tant en électronique qu’en papier. Je ne sais pas résister à l’appel d’un livre.

Si un roman te déplaît, prends-tu des pincettes pour ta critique ou es-tu du genre, ça passe ou ça casse ?

Si je suis en contact avec l’auteur (ce qui est souvent le cas en auto-édité), je tente la discussion avec lui, mais en étant toujours bienveillante, car ils mettent souvent leurs tripes dans leurs écrits, qui leur ont demandé du temps, du travail. Toutefois si c’est vraiment ce que j’appelle du foutage de gueule (des fautes toutes les lignes, je ne lis même pas)

Je me pose une question. Ça tombe bien, elle vient à pic pour l’interview. Pourquoi ne tiens-tu pas un blog plutôt qu’une page Instagram pour tes retours de lecture ?

C’est bien de se poser des questions, cela permet parfois d’avoir des réponses. Je tiens une page Instagram depuis assez peu de temps (avril) et je ne me suis pas posé la question d’un blog. Je pense que cela me demanderait beaucoup trop de temps. Pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour, mais pourquoi pas si on me démontre l’intérêt !

Laisses-tu systématiquement tes avis sur les sites de lecture ?

Pour les auto-édités j’essaie de le faire, pour les autres non. Mais j’ai beaucoup de mal à donner 5 étoiles, car pour moi tout est toujours améliorable (sic) et quand je mets 4 étoiles qui veut dire « j’adore » je trouve que c’est top.

Tu es partenaire de la Voie de Calliopé. As-tu fait de belles découvertes parmi les auteurs ?

Je suis une toute petite partenaire, je n’ai pas encore vraiment participé, car cela ne fait pas longtemps que je suis parmi vous. J’ai lu « Une coccinelle dans le cœur » d’Angie Le Gac, et « Ces oiseaux qu’on met en cage » de Marjorie Levasseur. J’ai beaucoup aimé les deux.

Une lectrice se passionne pour les mots. As-tu déjà pensé à passer de l’autre côté de la barrière ? Devenir auteur ?

On me pose souvent cette question, mais non je n’ai pas envie du tout, je relis pour certains auteurs c’est déjà bien, et il y a déjà tellement d’écrivains sur le « marché ». En plus je travaille dans un milieu littéraire aussi, donc non merci, je préfère lire, c’est plus facile !

Quels sont tes coups de cœur de ces dernières années ?

Oh là ! ils sont peu nombreux et nombreux. J’ai adoré « le Garçon » de Marcus Malte et du coup j’ai lu d’autres choses de cet auteur et c’est toujours top, j’ai un faible pour les livres de Christian Bobin et de Pierre Cendors. Dernièrement j’ai lu « My absolute Darling » qui est aussi un petit bijou. Et dans les auto-édités j’ai mes chouchous (pardon pour ceux que j’oublie) Arnaud Le Bian (son premier livre est un vrai coup de cœur), Frédéric Soulier (dont tous les écrits sont topissimes), Giovanni Portelli (pour la science-fiction, avec entre autres son Aliandra), Kalya Ousmane (qui pour l’instant n’a écrit que des nouvelles, mais pleines de grâce, de pudeur, de délicatesse et dont j’attends le roman avec impatience) et tous ceux que j’ai oubliés.

Catherine, merci pour tes réponses. Quel plaisir d’interviewer une lectrice passionnée et passionnante !

Retrouver Catherine sur sa page Instagram

 

5 commentaires sur “Catherine Mariuzzo ou une lectrice passionnée et passionnante

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :