La saga L’Esprit de famille de Janine Boissard – Avis lecture

La saga l’esprit de famille

Résultat de recherche d'images pour "saga l'esprit de famille"

1 L’Esprit de famille

2 L’Avenir de Bernadette

3 Claire et le bonheur

4 Moi, Pauline

5 Cécile, la poison

Résumé :

Avoir « l’esprit de famille », c’est aimer se retrouver parmi les siens, non pour s’y enfermer, mais pour y prendre des forces afin de mieux s’ouvrir aux autres.

Elles sont quatre sœurs : Claire, Bernadette, Pauline et Céline. Elles ont entre vingt et un et treize ans. Résolument modernes, de goûts et d’aptitudes radicalement différents, leur point commun est l’amour de la « maison » et de leurs parents qu’elles contestent et révèrent avec une égale passion.

Durant les quelques mois que nous allons passer au sein de cette famille, nous assisterons à beaucoup d’événements : des événements graves comme l’amour, la maladie, la séparation ; mais aussi des événements heureux, tendres, quotidiens : la vie !

Mon avis :

J’avais à peine quinze ans lorsque j’ai commencé la saga de l’esprit de famille. J’ai adoré les personnages de ces romans. Un couple et ses quatre filles, aussi différentes que le jour ou la nuit, mais tout aussi adorables.

Prenez place autour de la table des Moreau, écoutez leurs conversations, aimez leur passion, essuyez leurs larmes et participez à leurs joies.

Après tant d’années, j’ai relu cette saga et je suis toujours sous le charme de la famille de la Marette.

Ces romans ont connu une deuxième gloire avec les téléfilms et dans mes trésors, je possède aussi le DVD, à voir et à revoir.

Pour acheter les romans de Janine Boissard

https://amzn.to/2PCXTka

Pour acheter le DVD de L’Esprit de famille :

https://amzn.to/2OuTfYY

Janine Boissard

Janine Boissard est née et a fait ses études à Paris. Très jeune, elle choisit de se consacrer à l’écriture et publie son premier roman, Driss, à vingt-deux ans chez René Julliard. Ce livre est signé, comme les trois suivants chez le même éditeur, de son nom de femme mariée : Janine Oriano. Toujours sous le nom d’Oriano, elle se lance dans le roman noir : « Un peu par jeu, parce que toutes les formes d’écriture m’intéressent, et aussi parce qu’on m’avait dit que c’était une façon de vivre de sa plume… » Elle est ainsi la première femme à entrer dans la fameuse « Série Noire » avec « B comme Baptiste ».

En 1977, Janine Oriano reprend son nom de jeune fille pour publier aux éditions Fayard sa célèbre saga L’Esprit de famille L’évolution de la société, les chambardements dans la famille, les problèmes de couple, ceux de l’adolescence, ceux de la femme moderne face au monde du travail sont ses thèmes favoris. En 1996, elle publie Une Femme en blanc (Robert Laffont), un formidable succès en librairie, traduit en Allemagne et en Italie ; sans oublier la série télévisée en six épisodes, diffusée en 1997 sur France 2, avec Sandrine Bonnaire.

Également scénariste, adaptatrice, dialoguiste pour la télévision, Janine Boissard a publié à ce jour une trentaine de livres. Décorée des Palmes Académiques pour son action auprès de la jeunesse, elle vit de sa plume depuis vingt ans. L’écriture est, dit-elle, « à la fois ma passion, un métier exigeant et ma façon de respirer ».

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :