Si le blogueur m'était conté

Magali Lafont ou Lectures Familiales

 

Magali, bonjour.

Lectures familiales, le blog d’une famille qui adore lire. Maman Magali et ses deux enfants, une fille de presque 17 ans, un fils de 13 ans. Pour notre plus grand plaisir, ils vident la bibliothèque et nous livrent de merveilleuses découvertes et chroniques. Depuis l’ouverture du blog il y a trois ans, les deux enfants volent de leurs propres ailes. Lectures familiales, ce nom est-il toujours d’actualité pour ton blog ?

Oui toujours, car même si c’est sporadique, mes enfants sont toujours présents pour faire des chroniques. Enfin, surtout ma grande, vu que ses emplois du temps scolaire et social ne lui permettent pas de tenir le sien à jour. Et je ne désespère pas d’y faire revenir mon fils pour des retours de lecture à 4 mains vu que son blog est réservé à la poésie.

Et monsieur, dans tout cela ? Ne se sent-il pas mis à l’écart ?

Monsieur n’est pas du tout mis à l’écart… D’abord, quand il a le temps, c’est le correcteur de service. Il lit tous les articles que je publie et puis il râle à chaque réception de livres… et il adore ça râler : D !!!

Dernièrement sur un vide-grenier il a même acheté un roman d’un autoédité régional parce que ça correspond à la ligne du blog et qu’en plus ça peut me servir pour le projet. Donc comme tu peux voir, il est toujours derrière ;)

Magali, quels sont tes genres de prédilection pour la lecture ? Et ceux que tu ne pourrais absolument pas lire, même sous la torture ou contre une somme d’argent alléchante ?

J’ai une préférence pour la fantasy et le fantastique, mais je lis de tout. La seule chose que je refuse catégoriquement de lire, et c’est comique…. C’est de la poésie !!! J’y suis totalement hermétique. Pas terrible pour la mère d’un poète n’est ce pas : P

Bon après j’ai aussi du mal avec l’horreur et le gore…, d’ailleurs, je refuse de lire la dernière nouvelle de Bastien Pantalé à cause de la couverture alors que je suis citée dedans. C’est aussi à cause des couvertures que je n’ai jamais pu lire les livres de Katia Campagne… Mais j’y arriverai un jour ! J’y arriverai !! : D

Ton doux surnom est Dory. La Dory du monde de Némo. Magali a-t-elle une mémoire de poisson rouge ?

Je ne sais plus d’où vient ce surnom, mais Dory est une image qui me convient pour le moment. Pas totalement vraie, mais pas totalement fausse non plus… Disons que j’oublie ce que je ne considère pas comme prioritaire.

Le problème c’est que les priorités ne sont pas les mêmes pour tout le monde. L’avantage de Dory c’est que les auteurs n’hésitent pas à venir me voir en mp pour me rappeler certaines de mes « obligations » et c’est cool… Ça permet de discuter ;) !

Tu te considères comme une blogueuse sucrée ou salée ? En clair, tu n’aimes pas un roman, ta chronique est acérée ou tu l’enrobes de miel ?

Sucrée ! J’apprécie beaucoup les blogueurs salés comme Euloge, Julie, Audrey, Virginie… et d’autres encore. Ils peuvent se permettre de l’être, car en plus de leur ressenti, ils présentent une analyse du roman, ils parlent orthographe, syntaxe, grammaire, structuration…

Personnellement, je ne parle que de mon ressenti. Alors en quoi est-il meilleur ou moins bon qu’un autre ? Donc si je n’aime pas j’essaie d’enrober et si je déteste, je furète sur les réseaux pour trouver une chronique qui diverge complètement de la mienne. Le lecteur a ainsi le choix de se baser sur l’avis qu’il veut.

Considères-tu les auteurs comme des êtres charmants et charmeurs ou penses-tu que comme dans tout troupeau se promènent toujours des brebis galeuses râleuses et imbues de leur personne ?

Jusqu’à présent, dans mon petit univers, je n’ai pas vraiment eu de chieurs imbus de leur personne… Mais en lisant à droite à gauche sur Facebook ou en échangeant avec des amis blogueurs, le monde des auteurs n’est pas différent des autres univers… Y a des loups partout qui pense que la loi du plus fort est la meilleure. Les auteurs étant des petits êtres sensibles, paraît-il, je pense que ce côté est en plus exacerbé… désolée pour les susceptibilités de certains.

Sur ton blog, tu proposes des interviews des auteurs, des calendriers des auteurs et blogueurs. Penses-tu que la solidarité puisse faire avancer le monde littéraire ?

Oui, je le pense, mais je vis dans le monde des Bisounours et je vire tout ce qui peut polluer le monde des Licornes donc… Après j’ai arrêté suite à un oubli le calendrier des blogueurs et personne n’est venu se plaindre c’est donc que ça ne doit pas être si efficace que ça !

Ton rêve est d’ouvrir un café culturel. Une idée facile à mettre en place ou comme tout rêve pour le commun des mortels, il faut grimper des montagnes avant d’y parvenir ?

J’utiliserai la punition donnée par les Dieux à Sisyphe… Ça correspond plutôt bien à l’idée, même si j’espère qu’un jour on trouvera le moyen de faire tenir la pierre en haut de la montagne.

Résultat de recherche d'images pour "mythe de sisyphe dessin"

À part vider la bibliothèque, acceptes-tu les services presses et trouves-tu le courage d’en refuser ?

J’ai très vite arrêté de vider ma bibliothèque après l’ouverture de mon blog, et pendant 2 ans je me suis laissée « envahir » par les services presses. J’ai donc modifié leurs conditions au mois de juillet… Maintenant, je demande des livres papier (ce qui limite les propositions), Maintenant, même si je me garde le droit d’en prendre quelques numériques soit parce que la 4e de couverture m’intéresse, soit parce que j’ai une relation privilégiée avec l’auteur qui me sollicite.

Magali, voici ton instant pub. Je suis auteur (ben, si). Peux-tu me convaincre d’envoyer ma perle à Lectures familiales en quelques mots ?

Absolument pas… Mais j’suis sûre que certains de mes amis Facebook arriveraient à te convaincre. ;)

Magali, je vais t’éjecter de ta propre interview pour accueillir le blogueur de Lectures & Poésies, qui n’est autre que ton fils.

Screenshot.png

Jeune homme, bonjour.

Comme dans l’émission de l’école des fans (tu n’as pas connu, mais tes parents oui), je te pose les questions d’introduction. Tu t’appelles comment, tu as quel âge, tu viens d’où et ils font quoi tes parents dans la vie ?

Je m’appelle Merlin, j’ai 13 ans, j’habite à Lacrouzette. Mon père est instituteur à Vabre et ma mère est au chômage.

Note de Magali : (et le vendredi et le samedi j’suis poissonnière, mais chut j’suis pas déclarée : P. Je sais c’est son interview, mais j’aime pas donner l’idée de me tourner les pouces et de profiter du chômage : D  ).

Je suis abonnée à ton blog et je me rends compte que tu as du talent pour écrire des poèmes. Un futur métier ou seulement une passion que tu veux partager ?

Une passion que je veux partager, mais j’aimerais effectivement publier.

Note de Magali (encore) (merci je découvre !! Je sais faut que j’arrête d’intervenir : D)

Maltraitance

Une larme coule sur tes joues,

Telle une étincelante pièce d’argent.

Ton amour a beau être fou,

Les gouttes coulent indéfiniment.

 

Un rayon de soleil,

Passe sur ton front.

Illumine tes cheveux miel,

Et des hématomes ronds.

 

Ça fera quatre ans dimanche,

Que des bleus scintillants,

Colore ta belle peau blanche.

Et tu souris, tu fais semblant.

 

Tu ne veux pas le dénoncer,

Car malgré tout, tu l’adores.

Tes yeux ont beau être cernés,

Pour lui, tu fais des efforts.

 

Ceci est un message aux hommes,

Les femmes ne sont pas des jouets !!

Car aujourd’hui, à force d’hématomes,

Une jolie demoiselle s’est suicidée.

Le poème Maltraitance nous raconte un sujet d’actualité brûlant et, hélas, bien triste. Où puises-tu l’inspiration pour tes textes ?

Je puise l’inspiration de ces textes sur tout ce qui est dit et qui arrive tous les jours et sur ce qu’on veut nous faire croire pour certains et aussi de ce que je vois autour de moi.

Que peuvent faire les auteurs, lecteurs et blogueurs pour t’aider sur ton blog ?

Partagez, donnez des idées, mais je dois avouer que ce qui me fait le plus plaisir c’est un petit commentaire sincère sur ce que le lecteur pense de la poésie, même si ce n’est pas positif.

Merlin, je te remercie pour toutes les réponses et je te souhaite beaucoup de succès dans tes projets et dans la vie.

Pour le retrouver sur son blog, c’est ici

Pour retrouver Lectures Familiales sur FB, c’est ici

Pour retrouver Lectures Familiales sur le blog, c’est ici

Et pour ceux qui ne connaissent pas Dimanche Martin :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s