Les correctrices

LE FRANÇAIS POUR ADULTES CONSENTANTS-LE FPAC

Au détour de FB, j’ai croisé Aurore Ponsonnet, formatrice, auteure et comédienne. Elle-même ne m’a jamais croisée et en remercie chaque jour FB. J’ai accroché à sa manière de nous présenter des règles de grammaire et d’orthographe dans la bonne humeur et la convivialité. Je vous invite à découvrir sa page FB et sa chaîne you tube. Sur un ton décalé, tous les jours, une leçon de français (grammaire, orthographe, expressions, vocabulaire) pour progresser ou réviser en s’amusant !
Le français pour adultes consentants est une leçon régulière de grammaire ou d’orthographe très décalée. Je suis formatrice en orthographe, auteure (modules, cours audio et ouvrages chez Hachette et Larousse) et membre des experts du Projet Voltaire. J’ai décidé d’utiliser Facebook pour vous faire progresser en orthographe. Et ce, en essayant de vous faire rire. Vaste tâche ! Vous m’envoyez une question par message sur ce groupe, j’en fais une leçon ! Et voilà ! N’hésitez pas à partager cette page ! Ensemble, luttons pour améliorer l’orthographe de nos amis Facebook !

Publications FB d’Aurore :
L’image contient peut-être : une personne ou plus

« Reposes-toi, mon amour adoré, laisses-moi faire. Mais tu ne perds rien pour attendre. »

Alors : bravo, déjà, on salue le courage de cet homme. 👍👏👏

Mais : à l’impératif, les verbes du 1er groupe (en ER) et certains verbes du 3e groupe qui finissent en -E ou -A « perdent » le S de la 2e personne.

Ça donne :

Regarde ! Écoute ! Demande-moi si tu ne sais pas ! Apporte-moi l’aspirateur, on va rigoler.
Va me chercher des cigarettes ! Sache que je ne fume pas. Ne compte pas sur moi pour aller te chercher chez le buraliste.

Compris ?
La suite de l’impératif un autre jour.

L’image contient peut-être : 2 personnes

« Je m’appelle Jean-Jordy, j’ai 36 ans. J’aime la nature, les animaux, le sport… quand à ma relation avec ma mère, elle est très saine. C’est elle qui m’a inscrit sur ce site, elle voudrait bien que je quitte le nid. D’ailleurs, si tu as un appartement, ça m’intéresse aussi. »

Quand : le temps.
« Quand il arrive, on se planque tous… Non, non, pas pour lui faire une surprise, juste pour l’éviter. »

Quant (toujours suivi de « à », « au » ou « aux ») : concernant.
« Quant à mon intérêt pour toi, il est proche de zéro. »

 

Pour retrouver Aurore sur sa page FB :
Petite vidéo « sérieuse »… ça change !
Créée à partir de son ouvrage avec sa voix…😊😊
On partage ?
Pour s’abonner à Aurore sur sa chaîne You tube :
Et pour terminer, comme j’aime rire du rire, une petite vidéo sympathique sur les belges et leur manière d’écrire les chiffres 70 et 90.
Jc
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s