Le trottoir de Kalya Ousmane

Résultat de recherche d'images pour "le trottoir de kalya ousmane"

Résumé :

Il ouvre les yeux, CJ-270-GH. Hier soir en tentant de s’endormir cela n’avait pas été sa dernière vision. Sa dernière vision avait été la rue à la sortie de l’impasse. Il voyait les passants, comme des ombres dans la pénombre, pressés de rejoindre leur chez eux, leur toit. Petit ou grand, sale ou propre, leur toit…
… Ce matin, Margaux s’arrête à côté de lui.
– Bonjour Monsieur, je m’appelle Margaux et vous ?
Hébété il regarde l’enfant.
– Euh, je….
– Margaux ! Allez on y va.
– Mais Maman, le monsieur était déjà là hier, je veux savoir comment il s’appelle moi.
– C’est un SDF Margaux, voilà comment il s’appelle. Allez on y va. D’ailleurs Monsieur, vous ne pouvez pas rester là, il va falloir bouger.

Et vous, qu’auriez-vous dit ? Qu’auriez-vous fait ?

Mon avis :

Kalya Ousmane transforme la laideur de la vie grâce à la beauté de ses mots.

Ce trottoir si froid et impersonnel peut-il devenir le carrefour où se croisent les bons sentiments ?

Ne baissez pas le nez afin de contempler les pavés gris. Bravez la pluie, les orages et osez regarder autour de vous. Avez-vous remarqué les autres ? Avez-vous remarqué cet homme qui tend la main vers vous ? Tentez-vous de l’ignorer ?

Arrêtez-vous sur le trottoir. Si perdre quelques secondes de votre temps ne change rien à votre vie, dites-vous qu’en tendant une main secourable vers cet inconnu, peut-être, vous changerez la sienne.

Un texte empreint d’humanité. Et vous, qu’auriez-vous dit ? Qu’auriez-vous fait ?

Pour acheter le trottoir, c’est ici

Kalya OUSMANE

J’habite à Paris dans le 18ème arrondissement au pied de la butte Montmartre, dans un quartier très vivant. Je suis née en France en 1970, d’une mère française et d’un père nigérien. J’ai passé mon enfance et mon adolescence au Niger pendant 15 ans, des études en France où j’ai posé mes bagages pour travailler. Je suis consultante en marketing et coach professionnel. La lecture est une de mes passions avec la cuisine. J’ai toujours écrit, après de longues années sans prendre la plume, je m’y suis remise à l’été 2015. Je suis très connectée car j’aime partager mes réflexions et échanger. Ma saison préférée est le printemps. J’aime les mots et la langue française. Je déplore que le mot gourmet se décline si mal au féminin car je suis un « gourmet »: j’aime les (très) bonnes tables.

Source photo image à la une :

https://chronicroqueusedelivres.wordpress.com/2018/02/02/le-trottoir-kalya-ousmane/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s