Le pouvoir du bêta-lecteur

Screenshot (33)

À l’heure actuelle, la plupart des auteurs n’éditent plus leurs textes sans l’avoir soumis à leurs bêta-lecteurs.

Qu’est-ce qu’un bêta-lecteur ? Quelle importance tient-il dans le parcours d’un auteur ?

Le bêta-lecteur détecte les coquilles, que ce soit sur la forme comme sur le fond. Il pose une lecture attentive et traque la moindre invraisemblance dans un texte.

Il apporte un regard extérieur et aussi objectif que possible sur l’écrit de l’auteur. Son avis est bienveillant et argumenté, mais il reste personnel. Le bêta-lecteur ne doit en aucun cas changer la trame principale du texte de l’auteur. Ce n’est pas son rôle et l’auteur ne lui demande pas autant d’investissement.

Le rôle du bêta-lecteur doit se définir dès le départ, car beaucoup d’auteurs confondent bêta-lecteurs et correcteurs. Plus le texte comporte des fautes, plus le bêta risque d’être influencé négativement. Même si ce n’est pas son rôle de corriger les fautes, il le fera peut-être dans un souci de perfection, mais cela pourrait modifier son regard sur le roman et il pourrait perdre toute objectivité.

À l’opposé, d’autres se proposent comme bêta-lecteurs, mais confondent le rôle avec celui du lecteur. Si tu proposes ton texte en bêta-lecture et qu’il te revient avec la mention : « très bien, parfait, j’ai adoré », ton ego se satisfait de cette réponse, mais ta conscience perçoit que cette critique élogieuse de ton roman n’apporte rien de concret sur ton histoire, car qui peut se vanter de détenir la perfection ?

De son côté le bêta-lecteur doit donner son véritable ressenti, ses émotions ou son manque d’émotion… Si tu prends un ami comme bêta, il peut arriver que pour ne pas te vexer, il se contente de te dire : parfait, tu vas déchirer !

Et puis arrive dans ses gros sabots un bêta-lecteur qui assène contre toute attente : hou là ! Il faut revoir une bonne partie de ton texte. 

Ces quelques mots retournent ton petit cœur. Tu ne veux pas y croire et tu maudis ce bête bêta. Tu ne l’écoutes pas. Une voix contre cinq, la majorité l’emporte ! Je le sais, c’est du vécu. L’auteur soupçonnera même que tu fais preuve d’un peu de jalousie ou de mauvaise foi envers lui.

Si toi auteur, tu ne supportes pas la critique ou refuses de te remettre en question, continue à faire le travail seul, au moins tu es certain de te plaire.

Bien choisir son bêta-lecteur semble primordial. La confiance doit régner entre les deux. S’il subsiste un seul sentiment de malaise, autant ne pas continuer la collaboration.

Sollicitée par un bon nombre d’auteurs, j’ai dû arrêter la collaboration pour la moitié d’entre eux. Les raisons ont été diverses, mais la franchise dont je fais preuve dans mes retours est certainement la raison la plus cruciale. Un jour, j’ai reçu un texte qui comportait tant de fautes que j’ai conseillé à l’auteur de s’acheter Antidote, car les trop nombreuses fautes me gâchaient ma bêta-lecture. L’auteur m’a dit : OK, et a disparu de mon horizon. Je trouvais qu’un autre ne mettait pas assez de sentiments dans ses scènes, mais comme les cinq autres trouvaient son texte génial, il a pensé que c’était moi qui étais à l’ouest. Un autre encore a déprimé, car je lui ai dit que tout son texte était à revoir.

Tu te rends compte que l’auteur est fier et susceptible. « Touche pas à mon bébé ! »

Je ne mets ni les torts du côté de l’auteur ni du mien. L’alchimie n’a pas pris entre nous. Point final. Néanmoins, après ces pénibles expériences, j’ai pris beaucoup de recul vis-à-vis des bêta-lectures et j’en accepte rarement. Commencer une bêta pour un auteur qui refuse d’admettre les remarques, je suis désolée, mais c’est une fameuse perte de temps. Et je suis comme tout le monde, je n’en ai pas à revendre…

De mon côté, aucune susceptibilité. Si je cherche une bêta, ce n’est pas pour qu’elle me polisse les ongles. Je prends toutes remarques en considération et je pèse le pour et le contre du bien-fondé de l’annotation.

Si ma bêta me demande de changer mon grand blond en petit brun, inutile de dire que je ne prête pas attention à sa remarque.

Si elle précise que d’après le déroulement de mon chapitre, l’héroïne sort nue dans la rue, je vais modifier mon texte.

Il semble impossible de prendre toutes les remarques en considération. Ainsi selon les différentes bêta-lectrices, le texte comportait trop de scènes érotiques ou pas assez. Le personnage un tel devait plus être développé, d’après une autre, un peu moins.

Un bêta te donne son ressenti, mais tu ne peux suivre celui de tout le monde ou tu écris à la carte.

Un dernier conseil. Si tu écris des romances historiques, choisis un bêta-lecteur calé dans le domaine. Il sera plus apte à te conseiller sur les anachronismes.

Pour les auteurs intéressés, voici le lien d’un groupe FB afin de trouver des bêta-lecteurs motivés :

AUTEURS CHERCHENT AVIS, CHRONIQUE OU BETA-LECTURE

Le mot de la fin sera pour mes bêtas.

54687.gifJc

 

Publicités

6 commentaires

  1. Tu ne vas peut-être me croire, mais je ne ressens pas cette susceptibilité. Je prends toutes les remarques en considération. Ce qui n’est pas une qualité pour cela, car lorsque je fais les bêtas pour les autres, j’oublie qu’ils peuvent en ressentir et parfois je blesse les personnes au lieu de les aider.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour à toutes et à tous
    Pour avoir fait un peu de bêta-lecture, je peux vous dire que cet article dit vrai.
    Je suis tomé par hasard dans la béta, à la demande d’un éditeur.
    Depuis UNE seule résite à mes lecture.
    J’avoue ! je suis un enfoiré. Mais si je suis comme cela c’est pour le livre et non l’auteur(e).
    L’ours mal léché vous bise tout plein :-*

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Yannick de ProseCafe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s